Qui suis-je ?

Je me présente Marc FRID habitant en Suisse.

Reconnu par OFJ de la confédération suisse en 2018, vous allez tout de suite comprendre pourquoi je vous dis ceci.

En étant petit, souvent, je devais laver mes draps dehors dans une seille en métal hiver comme été, bien souvent l’hiver, je me retrouvais avec les mains violettes et à ne plus pouvoir bouger les doigts, car ils étaient gelés et en débattus. Je tombais régulièrement malade et ce, sans être vu par un médecin mis à part, 1 à 2 fois dans ma scolarité. Où là, je devais cacher toute vérité de ce que je vivais dans ma famille d’accueil.

C’est à l’âge de 18 ans, que je voyais pour la première fois et en toute liberté une médecin de famille. Le verdict qu’elle me prodigua me laissa quelque peu songeur, mais je devais attendre d’avoir la visite chez un pneumologue pour en savoir plus, ce qui ne tarda pas puisque quelques semaines plus tard le diagnostic tomba. Bien que je ne comprenne pas trop ce qu’il me disait, j’étais atteint de bronchite chronique.

En ce moment-là, je ne fumais pas. Quelques mois plus tard je commençais une formation de maçon et je me suis mis à fumer. Vous allez savoir pourquoi je me suis mis à fumer plus tard tout en lisant mon livre intitulé (VIE D’ENFER ET FORCE DE CARACTÈRE) qui est en cour d’écriture en ce moment. Mais ce n’est surtout pas de me mettre à fumer que les choses allaient s’arranger pour moi, question maladie.

C’est là que j’ai appris que j’étais malade, déjà depuis plusieurs années. Vous allez vous demander. Mais, ne se rendait-il pas compte qu’il était malade? Oui je savais que parfois j’attrapais des bronchites, mal a la poitrine et à la tête, la toux, j’expectorais parfois de couleurs bizarres… Mais voilà, je ne savais pas que c’était déjà chronique.

Au même moment où je rédige mon site, je suis inscrit sur liste d’attente de SwissTransplant pour une transplantation pulmonaire depuis le 1er octobre 2018. Il y a aussi plus de 2 ans que j’ai stoppé le tabac définitivement.

Ma vision, la lumière, l'amour