Foire Aux Questions

Peut-on guérir de la BPCO?

Même si l’on ne peut pas guérir de la BPCO, le premier moyen de freiner l’aggravation des symptômes est d’arrêter de fumer si tel est le cas. Le tabagisme est en effet à l’origine de 90% des BPCO, en entraînant une grande production de mucus qui favorise les infections bronchiques.

Chez les plus âgés particulièrement mais pour toutes les personnes à risque en général, la vaccination antigrippale annuelle est un passage obligé pour éviter d’empirer la maladie et amenuiser encore plus les capacités respiratoires. Tous les cinq ans, il faut aussi réaliser un vaccin antipneumococcique afin de ne pas aggraver les exacerbations de la BPCO, lorsque les symptômes deviennent plus importants et gênants.

Afin de faciliter la dilatation des bronches et une meilleure oxygénation, il convient d’utiliser des bronchodilatateurs de courte durée prescrits par des médecins et des spécialistes. Dans des cas plus graves (les symptômes de la maladie s’étalent du stade 1 au stade 4), les bronchodilatateurs de longue durée sont nécessaires.

Le sport est-il bon pour la BPCO?

Non le sport n’est pas bon pour la BPCO,  mais en revanche pour le patient oui, il est même conseillé d’en faire 3-5 fois par semaine, mais attention toujours a son rythme, il arrive parfois que l’essoufflement provoqué par la maladie puisse conduire le patient à un rejet de l’activité sportive. Un vrai cercle vicieux, restons concentré et évitons ce piège.

Qu’est-ce que l’Oedème pulmonaire?

Un œdème est une accumulation anormale de liquide dans les tissus entrainant un gonflement des mains, des chevilles ou d’autres parties du corps. Il peut se produire suite à la prise de certains médicaments ou être causé par une grossesse ou d’autres maladies plus graves. Un changement dans votre mode de vie et vos habitudes alimentaires ainsi que certains médicaments aident en général efficacement à soigner ou à soulager les œdèmes.

Cependant, de nombreuses maladies ou problèmes de santé sous-jacents peuvent aussi en être la cause. Si vous avez un œdème, mais n’en connaissez pas la cause, consultez immédiatement un médecin. Il est important que vous sachiez ce qui se passe. Les maladies graves suivantes peuvent être à la source d’un œdème : une infection ou une lésion des vaisseaux sanguins une maladie rénale, cardiaque ou hépatique des lésions cérébrales des allergies

comment soigner un oedème ?

Si votre œdème ne disparait pas de lui-même après avoir effectué des changements dans votre mode de vie, consultez votre médecin. Il vous prescrira un diurétique qui aidera le corps à éliminer le liquide. Le furosémide est le médicament habituellement prescrit pour traiter les œdèmes

Emphysème pulmonaire?

Quels sont les symptômes

– Toux persistante

– Oppression thoracique et essoufflement

– Production de crachats

– Respiration sifflante

– Dyspnée

Combien de personnes sont touchées par la BPCO en Suisse et en Europe?

En Suisse la BPCO touche 6-8% de la population soit environs 450’000 personnes, près de 9’500 personnes en meurent chaque année.

Entre 6 et 8 % de la population adulte sont atteints de BPCO, soit plus de 3,5 millions de personnes en France. La BPCO cause 16 000 décès chaque année et 100 000 malades nécessitent une oxygénothérapie ou un appareillage de respiration à domicile. La BPCO est un défi de Santé publique majeur puisqu’en 2020, elle sera en France et le reste de l’Europe la troisième cause de mortalité par maladie. La lutte contre le tabagisme est la mesure de prévention essentielle.

Le tabac a provoqué 100 millions de décès au XXe siècle et il en entraînera jusqu’à un milliard au XXIe siècle si la tendance actuelle se poursuit. L’OMS annonce que le tabagisme pourrait être responsable de 8 millions de morts d’ici 2030.

L’asphyxie?

Mais que diable, qu’est-ce dont l’asphyxie ?

Beaucoup d’entre nous le savent déjà, mais pour celles et ceux qui ne peuvent s’imaginer ce que sait, je vais tenter de vous l’expliquer. Imaginez-vous sur un lac gelé, vous faites du patin, ou marcher et que tout à coup la glace se brise. Vous tombez dans le trou, tétanisé vous tentez de ressortir de l’eau au plus vite, mais par malheur, vous vous heurtez au-dessous de la glace, car le trou ne se trouve plus en dessus de vous, vous chercher la sortie (l’air) sans la trouver, la panique s’installe et la mort est imminente.

Le risque d’asphyxie est de plus en plus fort selon le degré de la maladie, donc stade 1-2-3 ou encore le stade 4 gold, qui pour lui est très grand, voire inéluctable si on ne peut pas avoir recours à la greffe pulmonaire à temps.

Pourrait-on envisager une greffe pulmonaire?

«La greffe des poumons, c’est un souffle de vie»

Personnellement je dis oui, car il faut savoir que si le corps médical vous met en liste c’est que vous en avez plus vraiment pour longtemps à vivre et dans quelle souffrance aussi, 2-3 ans tout au plus. Cependant des questions se posent dans notre tête.

-A t’ont calculé tous les risques?

-Ai-je envie de vivre?

-que-ce que je gagnerais à être greffé?

-Quels sont mes buts dans la vie?

-Ai-je confiance en la médecine?

Qu’est-ce que la BPCO?

La broncho-pneumopathie chronique obstructive plus communément appelée BPCO,  est un groupe de maladies pulmonaires évolutives  et très invalidantes, typiquement caractérisées par des bronchites chroniques, des emphysèmes pouvant causer (par la même occasion) une limitation irréversible du débit (VEMS1 et VEMS/CVF ce dont je vous expliquerai dans la rubrique (diagnostique) et l’inflammation des voies aériennes.

Laisser un commentaire